Top.Mail.Ru
 

Alexandre BOLDACHEV

(Russie - Suisse)

Harper, compositeur, soliste invité du Théâtre Bolchoï de Russie,

Directeur artistique du Zurich Harp Festival,

artiste exclusif des "Salvi Harps"


Alexandre Boldachev

Il a obtenu sa maîtrise en harpe, composition et direction d'orchestre de l'Académie des arts de Zurich, devenant ainsi le meilleur diplômé du professeur Catherine Michel. Lauréat de plus d'une dizaine de prestigieux concours internationaux, dont ceux des compositeurs ; lauréat des British Brilliant Talents, Aoyama Music à Kyoto et ProEuropa, décerné par Heinz Fischer pour l'excellence dans le domaine de la culture ; boursier des fondations internationales Vontobel en Suisse et Banque Populaire en France, ainsi que des fondations russes pour le développement des jeunes musiciens Spivakov, Temirkanov, du Rotary Club et de la Maison de la Musique, qui ont donné un départ à sa carrière. En 2020, Alexander a célébré son 30e anniversaire avec ses débuts en solo au Carnegie Hall. Alexander joue de la harpe, du piano et écrit de la musique dès l'âge de cinq ans - il a commencé à recevoir son éducation musicale dans sa ville natale de Saint-Pétersbourg, dès l'âge de douze ans en France, et à l'âge de quinze ans, il a commencé ses études en Suisse, où il vit jusqu'à nos jours. Il voyage avec des récitals partout dans le monde, donnant des masterclasses dans des établissements d'enseignement tels que le Royal Conservatory de Toronto, la Juilliard School de New York, la Royal Academy de Londres, la Ferenc Liszt Academy de Budapest. En 2018, il écrit et interprète un solo de harpe électronique en ouverture de la Coupe du monde de football avec Robbie Williams et Aida Garifullina. « C'est ma grande chance de présenter de la musique aux gens à l'aide d'un instrument aussi polyvalent que la harpe. Mais il n'y a pas que la liberté de timbre et la possibilité d'un travail en filigrane avec le son qui m'aident sur le chemin. La "féminité" stéréotypée, le mystérieux manque de reconnaissance de mon instrument sur la scène solo me donnent chaque jour la force de continuer à chercher, essayer et surmonter l'impossible. Aller sur scène - fusionner avec l'instrument ensemble, pour qu'il ne reste que la musique, qui, comme vous le savez, est dépourvue de cadres, de barrières et de préjugés. » Pour son interprétation unique de la chanson "Californication" du groupe américain Red Hot Chili Peppers, Alexander a reçu le prix de la "Meilleure chanson rock" aux Akademia Music Awards à Los Angeles. Sa vaste activité de compositeur se concentre sur l'élargissement du répertoire de la harpe en transcrivant de la musique classique (Scheherazade, Parsley, The Demon), en interprétant des tubes populaires (The Beatles, ABBA, Deep Purple, Nirvana, Scorpions, Ray Charles, Michael Jackson, Adele) et de la musique de film. ("Pirates des Caraïbes", "Le cinquième élément", "Spirited Away", "Cirque", "Mon animal affectueux et doux"). Le duo "Game of Tones" avec Alexander Kuznetsov a reçu le prix de la télévision européenne Prix Walo. Alexander travaille également avec de nombreux orchestres en Europe. En 2017, le chef d'orchestre du Théâtre Bolchoï, Tugan Sokhiev, a invité le jeune harpiste à participer aux premières représentations de Carmen, La condamnation de Faust et du célèbre Noureev - un solo de harpe de vingt minutes au premier plan a été édité par un soliste invité. . Un peu plus tard, la création de son opus "Verbum" de Nabokov pour chœur, harpe, orgue et lecteur a lieu sur la scène de l'histoire. De plus, depuis 2017, Alexander travaille en tant que directeur musical, compositeur et l'un des acteurs de la pièce d'Alla Demidova et Kirill Serebrennikov « Akhmatova. Poème sans héros » au « Gogol Center ». De nombreux projets l'associent à Serebrennikov, dont son premier travail en tant que compositeur et interprète du rôle principal dans un court métrage consacré à Parajanov. « Je suis inspiré par l'opportunité de combiner les genres : avec Irina Miroshnichenko, nous avons créé un théâtre poétique et musical, la prima Nikulina et le premier ministre Rodkin ont réalisé mon rêve en interprétant des adagios et des variations de différents ballets avec l'accompagnement d'une harpe solo. Pendant une longue carrière, j'ai été sur scène aux côtés de merveilleux instrumentistes de l'orgue au cor des Alpes, de merveilleux chanteurs, comédiens, danseurs et même acrobates. C'est comme assembler un puzzle créatif, qui est formé en une image unique, prête à en dire beaucoup au spectateur. Il est heureux que mon fragment de 47 cordes s'adapte à presque toutes les combinaisons, qu'il s'agisse d'une mosaïque ancienne ou d'un collage d'avant-garde moderne "Alexander Boldachev - participant aux festivals Burning Man, Musical Olympus, New Names, Mozart +, Davos et Gstaad ” , SKIF, le Grand Bal Russe à Rome, les prix BraVo, les spectacles Burberry et D&G, les projets de la Maison de la Musique de Moscou et de Saint-Pétersbourg, est membre du jury du concours Nota Bene et du concours de l'American Harp Association dans l'Indiana . L'année 2018 dans la vie du musicien a été marquée par la première tournée mondiale : avec des concerts et des master classes, Alexander s'est produit aux USA, Angleterre, Canada, France, Japon, Brésil, Suisse, Chine, Singapour, Hong Kong, Indonésie, Allemagne, Turquie, Argentine, Hongrie, Italie et Russie... La discographie comprend des albums solo d'arrangements de l'auteur : « Harp as an Orchestra » et une anthologie de 15 compositeurs russes « From Russia with a Harp », ainsi que plusieurs duos avec différents instruments.


6 vues0 commentaire